Que savoir sur le CBG ?

Le cannabis permet aujourd’hui de guérir plusieurs maladies à travers les substances qu’il contient. Si plusieurs personnes connaissent le cannabidiol ou CBD, ce n’est pas le cas du cannabidgérol ou CBG qui est aussi un cannabinoide. En effet, des études sont menées sur le CBG pour avoir plus de détail sur sa composition depuis des dizaines d’années. Ce n’est qu’à partir de 1975 que le mystère commence par se résoudre. Vous pouvez en savoir plus sur le CBG si vous lisez cet article.

Qu’est-ce que le CBG ?

Le CBD est aussi une molécule tirée du cannabis en très petite quantité par rapport aux autres cannabinoides. Vous pouvez cliquer sur OhCBD pour d’autres informations. Il s’agit d’un cannabinoide mineur, car il est présent à moins de 1% dans le cannabis. On parle également de molécule mère en parlant du CBG, car il peut servir à la fabrication de plusieurs autres molécules comme le THC, le CBD et plus d’une cinquantaine de cannabinoide. Pour pouvoir tirer une grande quantité de CBG des plants de cannabis, il faut attendre que ces derniers soient dans la période de floraison. En ce qui concerne les effets secondaires, le CBG n’est pas considéré comme psychotrope. Néanmoins, quand on consomme le CBG on a tendance à avoir d’appétit et à manger plus. Il peut également être prescrit comme cannabis médical et soulager l’organisme de plusieurs maux.

Quels sont les bienfaits du CBG ?

Plusieurs maladies sont successibles d’être guéri par le CBG selon les recherches. Il est capable d’assurer la défense de la transmission des substances GABA dans notre cerveau. Le CBG est aussi un puissant anti-inflammatoire, antibactérien et antioxydant pour notre organisme. Ainsi, il peut soigner le cancer, les maladies dégénératives du cerveau, les maladies de la peau, le glaucome... Le CBD permet aussi d’améliorer la qualité du sommeil.